La Chambre
Adhésion
Actualités
Fruit d’un partenariat entre la BCP, le CRI et l’Anapec : 70 projets financés par Riyada à Laâyoune
13316
post-template-default,single,single-post,postid-13316,single-format-standard,strata-core-1.1,tribe-no-js,strata-theme-ver-3.3,ajax_fade,page_not_loaded,wpb-js-composer js-comp-ver-6.4.1,vc_responsive

Blog

Fruit d’un partenariat entre la BCP, le CRI et l’Anapec : 70 projets financés par Riyada à Laâyoune

17:28 25 avril in News
1

Aujourdhui.ma

D’une durée de quatre mois, ce programme se décline en plusieurs actions facilitant aux entrepreneurs retenus l’accès au financement, au marché et à l’écosystème entrepreneurial régional.

Plus de 70 projets présentés par les jeunes de Laâyoune ont bénéficié de financement et d’accompagnement dans le cadre du programme baptisé «Riyada» relatif au programme intégré d’accompagnement Intelaka dont la deuxième édition vient d’être lancée en vue de promouvoir les initiatives entrepreneuriales dans la région.

Dans les détails, 92 projets ont été retenus lors de la première édition de ce programme dont 70 ont bénéficié des financements par le comité en charge de cette initiative lancée par le Centre régional d’investissement de Laâyoune-Sakia El Hamra, l’Agence nationale de promotion de l’emploi et des compétences (ANAPEC), la Fondation création d’entreprises du Groupe BCP (FCE) et la Banque populaire régionale de Laâyoune.
Les activités concernées par les projets admis concernent notamment le commerce, l’agriculture, et l’industrie.

Les 70 porteurs de projets ont bénéficié d’un accompagnement durant toutes les phases de leurs projets : du cadrage de l’idée de départ jusqu’à l’aide au montage du dossier de financement, en passant par des formations autour de l’entrepreneuriat, l’aide au montage du business plan et l’assistance dans les démarches de création d’entreprises.

En effet, les parties engagées dans ce programme unissent leurs expertises, en parfaite synergie, au profit des porteurs d’idées afin de leur apporter un accompagnement personnalisé et à grande valeur ajoutée, en permettant notamment une meilleure inclusion financière des jeunes dans le cadre du financement programme intégré d’appui et de financement de l’entrepreneuriat (PIAFE).
Le lancement de cette initiative vient confirmer la volonté des partenaires d’encourager l’auto-emploi, l’initiative entrepreneuriale et l’inclusion financière des jeunes entrepreneurs dans le cadre du PIAFE.
Le programme d’intégration socio-économique des jeunes à travers l’encouragement de l’entrepreneuriat Riyada a pour objectif d’offrir un accompagnement intégré au profit des porteurs de projets de la région de Laâyoune-Sakia El Hamra.

D’une durée de quatre mois, ce programme se décline en plusieurs actions facilitant aux entrepreneurs retenus l’accès au financement, au marché et à l’écosystème entrepreneurial régional. Ces étapes d’accompagnement vont de la formation au mentorat, en passant par une assistance technique approfondie nécessaire à la constitution des dossiers de financement.

Pour rappel, le Piafe a été initié suite aux Hautes Instructions Royales pour accompagner les porteurs de projets, notamment dans le volet de l’appui et de l’accompagnement, à travers une coordination d’actions au niveau régional. Dans ce cadre, le comité de suivi du projet Riyada veille à l’application des actions de ce programme en concordance avec le Piafe, au profit des jeunes porteurs de projets et des TPME, qui constituent la grande majorité du tissu économique de la région. Cette initiative vise à booster la dynamique entrepreneuriale dans la région, dans le cadre du programme intégré d’appui et de financement des entreprises.